facebook
^Rentrer à la page principal

logo cna afrique


  • 1 BURKINA: SILENCE, ON TOURNE!
    Le Cinéma Numérique Ambulant réalise un documentaire sur la cohésion sociale et l'autonomisation des ménages, avec le soutien de l'Ong Catholic Relief Services. Le tournage s'est déroulé du 14 au 20 mai derniers dans les camps des réfugiés maliens de Goudebo, Mentao et dans les villages hôtes burkinabé. Ce documentaire sera diffusé dans les différentes localités au cours d'une tournée de projections prévue en juin 2018.
  • 2 LA RELANCE DU CINÉMA AU TOGO
    Le CNA du Togo a participé à la 1ère édition de la Semaine nationale du cinéma togolais organisé par la Direction nationale de la cinématographie du 2 au 7 juillet 2018. Le CNA a réalisé des projections de courts-métrages togolais. L'objectif de cette opération était de créer de meilleures conditions de création de films, et d'intéresser le grand public à la production locale.
  • 3 YAOUNDÉ: LE CINÉMA EN FÊTE
    Le CNA Cameroun lance son programme festivalier "Fête du cinéma, des écrans dans la ville" du 28 juillet au 3 août 2018 à Yaoundé. Pour cette seconde édition, des projections de films sont prévus dans cinq quartiers et village périphérique de Yaoundé, mais aussi dans la salle Sita Bella et à l'espace culturel Othni. Au total 15 séances de projections ; 23 films venus d'une dizaine de pays ; un hommage à un pionnier et la publication des actes de la conférence sur la diffusion du cinéma francophone.
  • 4 LE FESTIVAL DES IDENTITES CULTURELLES EST NE!
    Le Cinéma Numérique Ambulant Afrique crée le Festival des Identités Culturelles (FestIC). La 1ère édition se tient à Ouagadougou, Burkina Faso, du 4 au 10 novembre 2018 sous le thème : « Identités culturelles en milieu urbain ». Ce festival a pour but de promouvoir les films qui font découvrir des identités culturelles particulières. Il a pour objectif d’accroitre le niveau de connaissance des populations sur les valeurs et expressions culturelles des communautés et de promouvoir le dialogue interculturel entre les communautés. Lire ci-dessous.
  • 5 Sembène Ousmane en Centrafrique
    Le 9 juin, le CNA Centrafrique a organisé à Bangui la projection de films de Sembène Ousmane, considérée comme le père des cinémas d'Afrique. C'était en hommage au cinéaste sénégalais de regretté mémoire. En partenariat avec l'Association des amis de Mongo Beti au Cameroun.

  
  
  

Blog

LE BILAN DU CNA EN 2017

senegal
Comme il est désormais de coutume, en chaque début d’année, le Cinéma Numérique Ambulant partage avec vous le bilan de ses activités de l’année écoulée. Pour nous, l’année 2017 a été riche en réalisations : 801 séances de cinéma pour près de 200 000 spectateurs, produit 6 films et réalisé près de 120 micros-trottoirs. Du Burkina Faso au Cameroun, en passant par le Mali, le Sénégal, le Niger et le Bénin, nous vous amenons à la découverte du CNA, tel qu’il a été en 2017. Bonne ballade !

Burkina Faso : une année bien pleine !

burkina

Avec 231 séances de projections cinématographiques au compteur pour un public estimé à 28 000 spectateurs, 99 micro-trottoirs, 30 séances de formation des leaders communautaires et la production d’un documentaire, le CNA Burkina est assurément celui qui a mené le plus d’activités en 2017.
Avec son partenaire Unicef, l’association créée à Ouagadougou en 2007 a réalisé 82 projections de sensibilisation contre le mariage des enfants et les mutilations génitales féminines dans le Centre-nord et la Boucle du Mouhoun ; mais aussi 30 séances de formation des leaders communautaires et autant de micros-trottoirs sur les sujets évoqués. Autre partenaire historique, le Catholic Relief Service (CRS). 69 séances sur l’hygiène et la salubrité, ainsi que 69 micros-trottoirs.
Dans le cadre des activités décentralisées entre le CNA Afrique et Africalia, le CNA Burkina a mené 60 séances de projections culturelles, le but étant de promouvoir la culture cinématographique. Deux films burkinabés étaient à l’honneur : « Le poids du serment » de Daniel Kollo Sanou et « Tu me prends pour qui ? » d’Oumar Dagnon.
En juin, avec les CNA du Niger, du Bénin et du Mali, le CNA Burkina a participé à la commémoration des 10 ans du décès de Sembène Ousmane par des projections du film « Sembène ! » de Samba Gadjigo et Jason Silverman, dans le cadre de l’initiative Sembene across Africa. En plus d’accompagner des programmes de sensibilisation de diverses organisations, le CNA a aussi produit le documentaire « Nabasca, sur les traces de nos ancêtres », réalisé par Abdoul Karim Kaboré.

Mali : l’entre-deux

mali1
Dans le courant 2017, le CNA a effectué nombre d’activités dans diverses localités à l’intérieur du Mali. Lors des différentes tournées il a été question d’aborder des thématiques en rapport étroit avec les priorités des politiques publiques et des partenaires : les droits de l’homme, l’histoire contemporaine, la protection de la petite enfance, la réduction des décès maternels, néonataux et infantiles, les violences basées sur le genre, la prévention de l’exploitation et des abus sexuels, la promotion culturelle avec des projets comme Ciné Pirogue et Ciné Photo Mobile.
Environ 215 séances de projections et deux courts métrages de sensibilisation sont réalisés, ce qui a permis de réunir autour de l’écran géant plus de 1 600 000 spectateurs. Les populations habitants les milieux les plus enclavés, des zones les plus déconnectées des canaux d’information ont été les premiers bénéficiaires de ces actions.
« Esclavage moderne », un film de Marie Rodet a été diffusé en février à Kayes. Avec Unicef, le CNA a réalisé deux courts métrages de sensibilisation sur l’excision et le mariage d’enfants. Le CNA a aussi participé à une campagne contre les violences basées sur le genre avec 85 séances de sensibilisation à Kénédougou.
Ciné-pirogue : ce programme innovant et romantique a permis à des centaines de personnes habitant le long du fleuve Niger de regarder des films pratiquement les pieds dans l’eau, sur les rives du fleuve, dans le district de Bamako, avec le soutien de l’Ambassade de France.
Le CNA a travaillé avec le Fonds français Muskoka dans 20 villages pour encourager les populations à recourir aux services de santé. Avec L’Unfpa, 46 projections ont été mené en défaveur des abus et de toute forme d’exploitation sexuelle.
Le CNA participe à la 11ème édition des Rencontres africaines de la photographie de Bamako. Du 2 décembre au 31 janvier, il a diffusé, dans six quartiers de Bamako, un diaporama des meilleures photos de la biennale, activité baptisée Ciné photo mobile. Cette sélection d’œuvres de plus de d’une quarantaine de photographes a permis à bon nombre de Maliens d’avoir un aperçu de la biennale.

Sénégal : des actions fortes

senegal2
Le moins qu’on puisse dire c’est que les activités du Cinéma Numérique Ambulant au Sénégal ont été varié au cours de l’année écoulée. Au total, 105 projections cinématographiques, un festival et six ateliers de formation pour jeune public.
Sa réalisation majeure a assurément été sa participation à la caravane Tekki fii, dont la première tracée sur l’axe sud-est s’est déroulée en octobre et novembre, avec 20 séances organisées à Tambacounda, Velingara, Kolda, Sédhiou et Zinguichor. Le CNA fera le tour du Sénégal avec la Caravane Tekki fii pour une durée de 3 ans, jusqu’en 2020. Pour ce projet, l’association est chargée des approches culturelles. En plus des projections, elle coordonne toute la logistique de la caravane et organise les concerts et toutes les activés liées au passage de la caravane dans les 14 régions.
Casa ciné : c’est le nom du festival que le CNA Sénégal organise depuis 2015. Pour sa 3ème édition l’année dernière, l’Association présidée par Mme Coumba Sarr a mené six ateliers d’initiation pour jeune public aux techniques de réalisation du cinéma d’animation, et 15 projections publiques.
Avec Unicef, le CNA a organisé un ciné-débat contre le mariage d’enfants, l’excision et l’accès à l’état civil de janvier à février à Kédougou. Avec le Comité départemental de protection de l’enfance de Pikine, le CNA a organisé une campagne de lutte contre les pratiques néfastes, et notamment les grossesses précoces et l’excision.
Le film « J’existe » d’Elhdaji Demba Dia a fait le tour de Dakar entre avril et mai sur les écrans du CNA, qui a par ailleurs accompagné plusieurs festivals : Ciné droit libre, le festival Africadoc à Saint Louis et le Festival international du folklore et des percussions à Louga.

Niger : le beau temps après la pluie

niger2
Pour le CNA Niger, 2017 a été une année de stabilisation et de multiplication des partenariats et des expériences. L’équipe du CNA Niger s’est rendue à Ouagadougou, Burkina Faso en février pour participer au Festival Panafricain de Cinéma de Ouagadougou, aux côtés des autres CNA.
L’association a renouvelé son partenariat avec UNICEF, UNFPA, CAC UNHCR, OIM et il a noué de nouvelles collaborations avec plusieurs organisations dont la GIZ. Entre mars et juin, le CNA Niger a organisé une tournée de 105 projections sur les pratiques familiales essentielles avec l’Ong CAC international. Puis organisé 4 séances dans le cadre du festival Ciné droit libre et de l’opération Sembène accross Africa.
Avec le programme Résilience et croissance économique au Sahel – Résilience renforcée (REGIS – ER), le CNA a organisé une tournée de neuf projections en août. L’année a été clôturé en beauté par 12 séances) l’occasion du Festival international du film sur la migration. Au total, 138 séances de cinéma organisées en 2017.

Cameroun : des efforts récompensés

Cameroun 5
L’année 2017 a été quelque peu été difficile pour le CNA Cameroun. Seulement 65 projections sur l’année et près de 20 000 spectateurs. Le CNA a organisé la 2ème Semaine du cinéma brésilien en février avec huit projections pour 1600 spectateurs
Avril : jeux universitaires à Bamenda. Mai : lancement de la 1ère édition du Prix CNA avec quatre films primés, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture du festival européen en mai : « Etat civil » de Cyrille Masso, « Prends ma place » de Bako Moustapha, « Ninah’s dowry » de Victor Viyuoh et « Afrique, les métiers de la rue » de Blaise Pascal Tanguy. Août : ciné-vacances à Djoungo.
Entre septembre et novembre, le CNA a organisé une projection d’une quarantaine de femmes en audiovisuel à Kaélé et à Yagoua. A cette occasion, deux films de 15mn ont été réalisés : « Magou » en fufuldé sur l’autonomisation des femmes et « Un garçon à tout prix », en français sur l’égalité des sexes. Ces deux films ont servi de supports de sensibilisation poyr des projections dans 18 villages des départements du Mayo Tsanaga et du Mayo Danay. 34 séances de projections-débats pour 15 000 spectateurs. 22 micros-trottoirs réalisés et un reportage des activités.
En octobre et novembre, le CNA a accompagné le festival l’Oil du Kwatt qui a organisé des projections à Ayos. En décembre, le CNA a participé aux Trophées francophones du cinéma. Six projections à Obala, Mfou, Mbalmayo, Akono, Okola et Soa. Il y a eu aussi une conférence sur le thème : diffusion du cinéma dans l’espace francophone, avec la participation des acteurs importants de la place. Le CNA a aussi participé à un débat sur l’œuvre de Sembène Ousmane en juin, invité par la Société des amis de Mongo Beti.

CNA Bénin

Bénin 4
En 2017, le CNA a organisé 47 séances sur les thèmes de la déclaration des naissances, de la santé sexuelle des jeunes ; il a aussi participé à l’évènement Sembène à travers l’Afrique. . Les projections ont réuni environ 16 000 spectateurs
Le CNA Bénin a produit un film, « Mon impôt », portant sur le paiement des impôts et taxes.
La difficulté majeure rencontrée au cours de l'année reste le manque de financements. Avec la crise économique qui n’épargne aucun secteur aujourd’hui, beaucoup de partenaires financiers du CNA Bénin ont vu leur budget restreints. Cela a contribué au manque de financement et au ralentissement des activités.
Cette année commence sous de meilleurs hospices : entre févier à avril, le CNA va poursuivre sa tournée dans 60 lycées et collèges du département du Zou pour 45 projections à exécuter sur la santé sexuelle, avec le soutien de la province de Luxembourg.

Copyright © 2013. cna-afrique.org  Rights Reserved.