facebook
^Rentrer à la page principal

logo cna afrique


  • 1 LE CNA FORME SES RESPONSABLES
    Du 27 au 31 août 2018 à Ouagadougou, formation au fundraising avec le soutien d’Africalia. Son concernés, les présidents et administrateurs des CNA du Burkina, Bénin, Mali, Cameroun, Niger, Togo, Centrafrique et Sénégal. Formateur: Mahamoudou Nacanabo, directeur du cabinet d’ingénieure culturel Astuce Conseil.
  • 2 TOGO : LE CNA DANS L'EMERGENCE
    Le Cinéma Numérique Ambulant est partenaire du Festival Émergences au Togo depuis sa 1ère édition en 2014. Cette année encore, le CNA accompagne le festival du 13 au 18 novembre à Lomé, avec des projections cinématographiques décentralisées dans plusieurs quartiers.
  • 3 FESTIC: LA SELECTION OFFICIELLE
    Le comité d’organisation du Festival des Identités culturelles rend public la liste des films sélectionnés pour sa 1ère édition qui se tiendra du 4 au 10 novembre 2018 à Ouagadougou, au Burkina Faso. Sur les 95 films reçus, 20 ont été retenus en raison de leur pertinence par rapport à la thématique du festival, de leurs qualités esthétiques et techniques. Lire ci-dessous.
  • 4 FESTIC: CONFERENCE DE PRESSE
    Le CNA a donné une conférence de presse le 3 septembre à Ouagadougou pour présenter le Festival des Identités Culturelles qu'il organise du 4 au 10 novembre 2018. Au cours de la conférence, le comité d'organisation de ce festival annuel a présenté son intérêt, ses objectifs, les activités prévues pour cette 1ère édition, les lieux du festival, ainsi que le point des préparatifs qui sont en cours. La sélection des films sera communiquée ultérieurement. Plus d’infos : http://www.cna-afrique.org/festic
  • 5 COOPERATION CAMEROUN-CENTRAFRIQUE
    Une équipe du CNA Cameroun est en visite de travail en Centrafrique depuis le 20 août, jusqu’en octobre 2018. Elle apporte son appui au CNA Centrafrique pour la formation de son personnel: animatrice, technicien et chauffeur-assistant. Elle va aussi aider à organiser, avec le soutien d'UNICEF RCA, des projections-débats de sensibilisation dans différentes régions du pays. Une soirée officielle de lancement des activités du CNA RCA est organisée le 5 septembre à Bangui.

  
  
  

Vidéos


CNA - Cinéma Numérique Ambulant  - CNA AfriqueCNA - Cinéma Numérique Ambulant Cinéma Numérique Ambulant du Cameroun

CNA - Cinéma Numérique Ambulant  - CNA AfriqueCNA - Cinéma Numérique Ambulant  - CNA AfriqueCNA - Cinéma Numérique Ambulant  - CNA Afrique

photo cna afrique

 

 Africalia Belgium soutient la structuration du réseau des CNA en Afrique.

CNA-Afrique

Actualités

 45934814 10215332723806050 2733953976205574144 n WhatsApp Image 2018 11 03 at 19.03.38 IMG 20181110 WA0032 nouvelle affiche Copie

FESTIVAL DES IDENTITES CULTURELLES: LE PALMARES

A l’issue de la 1ère édition du Festival des Identités Culturelles (FestIC) qui s’est tenue à Ouagadougou du 4 au 10 novembre 2018, trois prix ont été décernés à trois films.
Prix de la Meilleure Fiction : N’Zueba d’Ursula KOFFI, 15’, 2018, Côte d’Ivoire
Prix du Meilleur Documentaire : Okuta, la pierre d’Ayeman Aymar ESSE, 52’, 2015, Bénin
Prix du Public : Au Fantôme du père de Laurentine BAYALA, docu, 52’, 2017, Burkina Faso

 

Le jury était composé de :
- KOLLO Daniel SANOU, réalisateur
- Clément TAPSOBA, critique de cinéma
- Youssoufa HAROUNA, directeur du Festival Toukountchi au Niger
- Noel Aquin ROUAMBA, juriste.

Le prix du public a été décerné selon les votes des spectateurs.
Au total, 20 films étaient en compétition, dont 14 documentaires et 6 films fiction.

 

Plusieurs activités ont été organisées au cours de cette semaine.
- La conférence de presse le 1er novembre 2018 à l’Espace culturel Gambidi.
- La cérémonie d’ouverture le 4 novembre 2018 à l’espace culturel Gambidi. Le festival a été officiellement lancé par le représentant du Secrétaire général du Ministère de la culture, M. Eustache Ouédraogo. Le film d’ouverture, le documentaire Au fantôme du père de Laurentine Bayala, a été diffusé en présence de la réalisatrice et du personnage principal de son film, Claire Lagedemond.
- Les projections de films : le CNA a organisé au total 22 séances de projection et à chaque fois, deux films ont été diffusés. Les lieux de projection étaient le Village FestIC, sis au siège du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), l’Espace culturel Gambidi et 10 quartiers de Ouagadougou : Gounghin, Somgandé, Pissy, Nonsin, Saaba, Lallé, Tampuy, Patte d’oie, Tanghin et Nioko 2.
- La conférence sur le thème « L’identité culturelle en milieu urbain » : c’était le 7 novembre à l’Espace culturel Gambidi avec les contributions Yamba BIDIMA, anthropologue, enseignant-chercheur à l’université de Ouaga I Pr Joseph Ki Zerbo, et de Jacques GUEGANE, poète et écrivain. Sous la modération du Pr Mahamadé SAWADOGO, professeur titulaire de philosophie à l’Université de Ouaga I Joseph Ki Zerbo.
- La Nuit de la résistance le 9 novembre au Village du festival. Ce cadre de réflexion s’est essentiellement intéressé à la question : « comment résister à l’envahissement culturel étranger ? » Avec les interventions des réalisateurs Gaston Kaboré et Kollo Daniel Sanou, du plasticien et musicien Sahab Koanda dit l’ambassadeur des poubelles, de l’acteur Gustave Sorgho, du critique de cinéma Clément Tapsoba, du metteur en scène Dr Hamadou Mandé et du directeur du FestIC, Wend-Lassida Ouédraogo. La soirée a été animée par Lambert Oubda, réalisateur.
- La cérémonie de clôture le 10 novembre à l’Espace culturel Gambidi, où le bilan du festival a été fait.

 

Créé en 2018 pour être annuel, le Festival des Identités Culturelles est une initiative du Cinéma Numérique Ambulant, avec le soutien d’Africalia. Son objectif principal est de contribuer à la promotion et à la sauvegarde des richesses de différents peuples.

 

 nouvelle banderole

LE FESTIVAL DES IDENTITES CULTURELLES SE TIENT A OUAGADOUGOU

 

La 1ère édition du Festival des Identités Culturelles (FestIC) se tient du 4 au 10 novembre 2018 à Ouagadougou.
L’objectif général de cet événement est de contribuer à la promotion et à la sauvegarde des richesses culturelles en voie de disparation, et de proposer une réponse à la culture de la civilisation de l’universel.

LES LIEUX

Les projections ont lieu tous les soirs à partir de 18h dans plusieurs espaces:
- Au Village CNA, sis au siège du FESPACO
- A l'espace culturel GAMBIDI
- Dans 10 quartiers de la ville : Gounghin, Somgandé, Pissy, Nonsin, Saaba, Lallé, Tampuy, Patte d’oie, Tanghin, Nioko 2

LES ACTIVITES

- La conférence de presse ce jeudi 1er novembre à 10h à l'espace culturel Gambidi
- Les projections de 20 films sélectionnés tous les soirs à partir de 18h
- Des prestations d'artistes tous les soirs au Village du festival
- La conférence sur le thème "L'identité culturelle en milieu urbain", avec la participation des urbanistes, universitaires, cinéastes.
L’objectif est d'attirer l'attention sur la fragilité de question de l'identité qui, avec l'urbanisation, devient une œuvre contemporaine et transformable. Opportunité d’échanger sur les comportements à adopter pour participer ensemble à la construction de nouveaux territoires, espaces et référents.
- La Nuit de la résistance : cadre de réflexion pour penser aujourd'hui notre manière de pratiquer l'art et de comprendre la culture. Il s’agit de travailler à résister à l'envahissement culturel extérieur, préserver ce qui nous est propre et nous caractérise, pour exister culturellement et artistiquement aux côtés des autres.
- La remise de prix à trois films lauréats
- La rue marchande au Village du festival.

LES FILMS AU PROGRAMME

Documentaires
- Okuta, la pierre d’Ayéman Aymar ESSE, 52’, Bénin, 2015
- Douvan jou ka leve (Le jour se lèvera) de Gessica GENEUS, 52’, Haïti, France, 2017
- Iya Tunde, la mère est revenue de Laure MALECOT, 52’, Sénégal, 2016
- Mada underground de Denis SNEGUIREV et Philippe CHEVALLIER, 55’, Madagascar, 2016
- Le langage des perles d’Arsène PANDI, 12’, Togo, 2017
- Gade ! de Hermane DESORME, 57’, Haiti, 2017
- Les gracieuses de Fatima SISSANI, 79’, France, 2014
- Le rythme à la canne : un héritage royal de Natacha HOUNVO, 26’, Bénin, 2017
- Talaatay Nder (Le mardi de Nder) de Chantal DURPOIX, 20’, Sénégal, Brésil, 2016
- Under the bell de Bart Lambert OUBDA, 9’, Burkina Faso, 2015
- La promesse du biram d’Allamine KADER, 68’, Tchad, 2016
- Dance for change de Cécile THERY, 63’, Burkina Faso, 2017
- Au fantôme du père de Marie Laurentine BAYALA, 52’, Burkina Faso, 2017
- Poissons d'or, poissons africains de Thomas GRAND et Moussa DIOP, 52’, Sénégal, 2018

Fictions
- Le Jardin d’essai de Dania REYMOND, 43’, Algérie, 2016
- N’Zueba d’Ursula KOFFI, 15’, Côte d’Ivoire, 2018
- Toi et moi de Steve KAMDEU, 13’, Cameroun, 2017
- Héritage de Fatoumata TIOYE COULIBALY, 15’, Mali, 2017
- Tikitat-A-Soulima d’Ayoub LAYOUSSIFI, 29’, Maroc/France, 2016
- Ngouhtepong de Vincent FOUODJI, 85’ Cameroun, 2017

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

PROGRAMME GENERAL FESTIC 2018
Dates Lieux Indications Heure Films Durée en mn Doc(D) ou Fiction(F)
4/11/18 Espace Gambidi Soirée d'Ouverture 19h Prestations d'artistes    
Au Fantôme du père 52 D
 
5/11/18 Village Festic Cour du FESPACO 17h Prestations d'artistes    
N'Zueba 15 F
      Okuta, la pierre 52 D
Espace Gambidi Dassasgho 18h Toi et moi 13 F
      Ngouhtepong 85 F
Gounghin Place de la femme 18h Talaaty Nder 20 D
  La promesse du biram 68 D
Somgandé Devant la salle de ciné 18h Héritage 15 F
  Dance for change 63 F
             
6/11/18 Village Festic Cour du FESPACO 17h Prestations d'artistes    
Le langage des perles 12 D
    Gade ! 57 D
Espace Gambidi Dassasgho 18h Le rythme à la canne, un héritage royal 26 D
      Douvan jou ka leve 52 D
Pissy Terrain JPC 18h Iya Tunde 52 D
  Mada Underground 55 D
Nonsin Terrain l'hippodrome 18h Tikitat-A-Soulima 29 F
  Dance for change 63 D
             
7/11/18 Village Festic Cour du FESPACO 17h Prestations d'artistes    
Under the bell 9 D
      Les grâcieuses 120 D
Espace Gambidi Dassasgho 18h Le Jardin d'essai 43 F
      Poisson d'or, poisson africain 52 D
Espace Gambidi Dassasgho 9h-13h Conférence : "L'Identité culturelle en milieu urbain" Avec les interventions d'urbaniste, sociologue, philosophe, cinéaste...
Saaba Terrain en face de la préfecture 18h Le rythme à la canne, un héritage royal 26 D
  Douvan jou ka leve 52 D
Lallé Terrain de la Cité an 3 18h Le langage des perles 12 D
  Gade ! 57 D
             
8/11/18 Village Festic Cour du FESPACO 17h Prestations d'artistes    
Tikitat-A-Soulima 29 F
    Dance for change 63 D
Espace Gambidi Ciné-Palabre en partenariat avec l'Institut Goethe 18h Iya Tunde 52 D
    Mada Underground 55 D
Tampuy Terrain de Mirama 18h Le Jardin d'essai 43 F
    Poisson d'or, poisson africain 52 D
Patte d’oie Place du rond-point 18h Under the bell 9 D
  Les grâcieuses 120 D
             
9/11/18 Village Festic Cour du FESPACO 17h Héritage 15 F
  Ngouhtepong 85 F
20h La nuit de la résistance Avec Lambert Oubda
Espace Gambidi Dassasgho 18h Talaaty Nder 20 D
      La promesse du biram 68 D
Tanghin Terrain du piment rouge 18h Toi et moi 13 F
  Au Fantôme du père 52 D
Nioko 2 Terrain Maracana 18h N'Zueba 15 F
Okuta, la pierre 52 D
10/11/18 Espace Gambidi Soirée de Clôture 18h Film 1er prix    
  NB: entrée libre à toutes les activités  

Le programme général du festival en pièce jointe.

 

 

WhatsApp Image 2018 09 17 at 14.51.35 WhatsApp Image 2018 09 17 at 15.51.33 WhatsApp Image 2018 09 17 at 14.35.48

LE CNA CENTRAFRIQUE EN ACTION

C'était le 8 septembre à Bégoua, une localité située à une dizaine de kilomètres de Bangui, en présence des autorités centrafricaines de la communication et de la culture, en collaboration avec le Cinéma Numérique Ambulant du Cameroun. Le film "Bi Na Mo" (Toi et moi" du jeune réalisateur centrafricain Rakifi Fariala, finaliste des Ateliers Varan édition 2017, a été projecté.

http://www.rfi.fr/afrique/20180910-cinema-itinerant-routes-centrafrique

Par la suite, les équipes du CNA Centrafrique et du CNA Cameroun sont descendus sur le terrain pour l'organisation de 50 projections-débats de sensibilisation dans plusieurs régions de la RCA avec le soutien d'UNICEF sur différentes thématiques : Ebola, la scolarisation, la résilience, la vaccination...

Sur le terrain, les difficultés ne manquent pas: mauvais état des routes, pluie, insécurité. Mais grâce à son expérience, le CNA trouve le moyen de les contourner. La tournée se poursuit jusqu'en fin novembre.

 

 

WhatsApp Image 2018 08 16 at 5.31.04 AM Joël anita 681x440

TOGO: UNE NOUVELLE EQUIPE DIRIGEANTE

Le Cinéma Numérique Ambulant du Togo a une nouvelle équipe dirigeante, suite à son Assemblée générale élective du 15 août dernier à Lomé.
Le nouveau bureau de l'association se présente ainsi qu'il suit :
Président : Joël TCHÉDRÉ
Secrétaire Générale : Anita AFANTCHAO
Secrétaire Général adjoint : Métchéri ESSOVALE
Trésorier : Henri HALLA
Trésorier adjoint : Innocent LOGDOUTI
1er Conseiller et représentant du CNA Afrique : Amédée AGBALE
2e Conseiller :A. ISSAKA

 

 

WhatsApp Image 2018 08 27 at 10.35.39 AM WhatsApp Image 2018 08 27 at 10.35.32 AM WhatsApp Image 2018 08 27 at 10.35.30 AM

Formation des responsables des CNA en fundraising

Du 27 au 31 août 2018 à Ouagadougou, les présidents et administrateurs des CNA du Burkina, Bénin, Mali, Cameroun, Niger, Togo, Centrafrique et Sénégal se forment à la recherche, à la diversification et à la gestion des financements, ainsi qu'à la communication pour nourrir cette recherche de financement. La formation est organisée par le CNA Afrique, avec le soutien d’Africalia belgium.
Formateur: Mahamoudou Nacanabo, directeur du cabinet d’ingénieure culturel Astuce Conseil.
Participants:
- Kadidia Sidibé, présidente CNA Mali
- Wend-Lassida Ouedraogo, président CNA Burkina Faso
- Roland Oke, président CNA Bénin
- Coumba Sarr, présidente CNA Sénégal
- Serge Mbilika, président CNA Centrafrique
- Stéphanie Dongmo, présidente CNA Cameroun
- Joel Tchedre, président CNA Togo
- Parfait Tabapsi, administrateur CNA Cameroun
- Karim Kabore, administrateur CNA Burkina
- Amédée Agbale, administrateur CNA Bénin.

 

 

happy liberation day

FETE DU CINEMA: Des écrans dans la ville

Du 28 juillet au 3 août 2018 à Yaoundé

Ce projet a pour objectif de favoriser l'accès du plus grand nombre à une culture cinématographique diversifiée par l'image, le cinéma étant le premier promoteur de diversité culturelle. Il permettra d’animer la ville de Yaoundé et de toucher un grand nombre de personnes sur les enjeux de la culture dans notre pays.

Le but est d’amener le grand public de Yaoundé à découvrir, comprendre et aimer le cinéma. Le CNA entend ainsi participer au développement d’une pratique culturelle. Cette démarche est donc à la fois culturelle et éducative.

Les films

Les films sont tirés des catalogues de la Cinémathèque Afrique de l’Institut français et du Cinéma Numérique Ambulant. Une partie des films a été proposée directement par les producteurs. Certains courts-métrages sont des produits du concours « Binga Talent » du festival Mis me binga, et du concours « 10 jours pour un film » organisé par l’Institut Goethe et le festival Ecrans noirs.

Le focus sur Daouda Mouchangou
Un hommage lui sera rendu au cours de la cérémonie d’ouverture du festival avec la diffusion d’un extrait de ses films. Ensuite, le jeudi 2 août à Sita Bella, il y aura une rencontre entre Daouda Mouchangou et le public.
Modérée par le critique de cinéma Jean-Marie Mollo Olinga, cette rencontre permettra de revenir sur sa filmographie, le rôle de la télévision dans la production des films, la conservation des œuvres, etc. Cette discussion sera sanctionnée par la projection du film « Japhet et Ginette » de Daouda Mouchangou.

La publication des actes de la conférence

"Diffusion du cinéma dans l'espace francophone: défis, enjeux et perspectives". C’est le thème de la conférence que le CNA avait organisé en décembre 2017 à Yaoundé, à l'occasion des Trophées francophones du cinéma.
Le compte rendu de cette conférence est publié au cours de la cérémonie d'ouverture de la 2ème édition du programme festivalier "Fête du cinéma: des écrans dans la ville" ce samedi 28 juillet à partir de 18h dans la salle Sita Bella.
En rappel, les panélistes à cette conférence étaient:
- Alexie Tcheuyap, Directeur du Département d’Études françaises, Université de Toronto, Canada ;
- Pierre Barrot, Responsable des projets télévision, Organisation internationale de la Francophonie, France ;
- Jean-Marie Teno, Réalisateur, formateur et producteur,
- Longin Eloundou, Responsable du Ciné-Ecole de l’Université de Yaoundé I, Cameroun ;
- Thierry Ntamack, Réalisateur et distributeur, Cameroun ;
Cameroun ;
- Serge Mbilika, coordonnateur de l’association BÊAFRIKA LIMO, République Centrafricaine ;
- Wend-Lassida Ouédraogo, Coordonnateur du Cinéma Numérique Ambulant Afrique, Burkina.
Sous la modération de Parfait Tabapsi, journaliste culturel et Marie-Nadège Tsogo Momo, doctorante en histoire du cinéma.

Les Partenaires du festival

- Le Ministère des Arts et de la Culture

- L’Organisation internationale de la francophonie

- L’Institut français
- Le laboratoire théâtre Othni
- La Cameroon radio and television

 

 

Attachments:
Download this file (Bon programme FestIC2018.jpg)Programme FestIC 2018[Ici]287 kB
Download this file (Communiqué - Palmarès FestIC 2018.pdf)Le palmarès[A télécharger]342 kB
Download this file (Communiqué - Sélection officielle Festic 2018.pdf)Communiqué Sélection Festic 2018[Communiqué de presse]523 kB

Nos partenaires

 

afrilogo UEMOA horyou.4805feec
renault horyou.4805feec horyou.4805feec

 

Recherche

Newsletter

Suivez toutes les actus des projections des CNA en Afrique !
Toujours à la Une!

Espace privé

Copyright © 2013. cna-afrique.org  Rights Reserved.